Le 27 juillet…Reza Pahlavi

bienvenue166.gif

*
Le 27 juillet 1980
mourait le dernier

Shah d’Iran

Le 27 juillet...Reza Pahlavi dans Moyen-Orient 0aah2 le 26 octobre 1919 à Téhéran,
fils du fondateur de la dynastie des Pahlavi,
troisième d’une fratrie de 7 garçons et 4 filles,

il reçu une éducation stricte primaire dans son pays ; puis dans le canton de Vaud en Suisse au collège du Rosey à Rolle.


Revenu dans son pays il complétera sa formation à l’école militaire.
0aah11 dans PolitiqueAfin de conforter sa position sur le plan international,
son père arrangera un mariage avec la fille du roi Fouad 1er d’Egypte.

Lorsqu’il se marient les épousés ne se connaissent pas.
L’union sera consacrée selon le rite chiite en Egypte le 16 mars 1939, et, selon le rite sunnite le 25 avril 1939 à Téhéran.
Fawzia Bint Fuadd, (peu heureuse dans son nouveau pays), demandera le divorce. Il sera prononcé officiellement le 17 novembre 1948, à la condition que leur fille reste sous l’autorité paternelle

0aah7Mohammad Reza Pahlavi
rencontre alors celle qui aux yeux du monde fut son grand amour-passion :
Soraya


Mais l’union ne durera que de 1951 à 1958.
Le couple ne peut pas avoir d’enfant.
La Raison d’Etat oblige le futur héritier à donner des fils à la dynastie naissante.

Longtemps ce drame fit les délices de la presse people, comparant Soraya d’Iran à Margaret d’Angleterreprincesses aux beaux yeux tristes.

 

0aah22.jpg0aah21.jpg0aah30.jpg0aah.jpg

L’année suivante il épousera Farah Diba. La dynastie sera assurée par la naissance de 2 garçons et de 2 filles.
Couronné le 26 octobre 1967, il est a noté qu’il n’a jamais abdiqué.


L’apogée de son règne est la période 1953/1971.
Avec cl’aide des USA, grâce aux ressources pétrolières, il modernise le pays :
- réformes agraires
- système éducatif
(alphabétisation)
- laïcité
- suffrage universel, vote des femmes
- obligation pour les futurs mollahs d’une instruction.

Mais les opposants reprocheront au régime son goût du faste et surtout la Savak, dure police politique. Le shah et sa famille suivront le conseil de s’éloigner quelque temps du pays en laissant un gouvernement sous la direction d’un opposant modéré  Chapour Baktiar en 1978.

Il ne reviendra jamais plus dans son pays.
Un exil funeste commença en Egypte, puis au Maroc, auprès des deux familles régnantes amies-alliées. Les États-Unis le lâcheront ; de nombreux pays lui refuseront l’asile politique. 
Sa maladie de Waldenstrom
(cancer du sang) mal soignée, entraînera son décès dans un hôpital du Caire… où il était revenu achever son destin.

 

         0aah8.gif

 

Le peuple iranien a-t-il gagné au change avec l’instauration d’une république islamique ?
C’est à lui de répondre
.

Mais n’oublions jamais deux données principales :
1 – les habitants de ce pays  ont un passé glorieux ; notamment avec les Achéménides (4 siècles av JC) qui construisirent un immense empire de l’Inde à l’Egypte et écrivirent des textes sous Cyrius II énonçant déjà des Droits de l’homme ;
2 – des puissances étrangères ont tout intérêt à le déstabiliser afin de s’approprier aux meilleures conditions ses ressources naturelles (2ème reserves mondiales de gaz, 4ème producteur de pétrole).

Article complémentaire : http://osee2.unblog.fr/2009/06/15

                  barreg3.gif

 

Autres 27 juillet

- 1605 : fondation de Port Royal en Acadie (colonie française)
- 1884 : le divorce est rétabli en France
- 1974 : scandale du Watergate, Nixon mis en accusation

Naissances

- 1667 : Jean Barnoulli (mathématicien suisse)
- 1910 : Julien Gracq (écrivain français)
- 1990 : Quentin Grotois (chanteur irlandais)

Décès

- 1675 : Turenne (maréchal de France)
- 1844 : John Dalton (chimiste-physicien britannique)
- 2008 : Youssef Chahine (acteur,réalisateur, producteur égyptien).

 

                      bonnejourne222.gif

0 commentaire à “Le 27 juillet…Reza Pahlavi”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire