Guerre/OBEISSANCE

clairedelune122584694812gros.gif

*
***
*

 

…/…

-          Telle est la nature de la guerre, je pense.

-          C’est de la trahison, du lavage de cerveau.
Ce qui nous sépare tous les deux, père, c’est d’avoir connu ou pas l’obéissance extrême.
Le soldat, on plie sa volonté jusqu’à ce qu’elle casse. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’il devient un pion utile.
Tu veux que je te dise ?
L’obéissance a brisé ma capacité à penser. Elle m’a rendu méchant….
Tu sais qu’on nous disait d’abattre les avions de secours ?
Pan ! Pan ! A la belle saloperie de Croix-Rouge !
Tuez les anges, mais n’allez pas le clamer sur le toits.
Les gens ne comprendraient pas. Eh bien, nous non plus, on ne comprenait pas !
Mais voilà, le commandant avait dit qu’ils étaient une menace et, nous, on était de bons gars avec des cerveaux passés à l’eau de Javel.
Alors tu sais ce que je leur faisais, dans ma tête, à ces anges du bon Dieu ?
Je leur peignais des swastikas sur leurs grandes ailes maladroites, et je les réexpédiais au ciel.
Ça me mènera où tout ça ? Où est-ce que j’irai quand je serai mort ?
Le sacrifice des sables (page 319).

*
***
*

0angebonnenuit.gif

0 commentaire à “Guerre/OBEISSANCE”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire